Mali: IBK se rend à Koulogon après le massacre de 37 peuls

C'est un paysage de désolation qui attendait le président IBK à son arrivée au village de Koulogon (photo d'archives).
© Sia KAMBOU / AFP

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita s'est rendu vendredi 4 janvier dans le village de Koulogon, dans la région de Mopti, où 37 habitants peuls ont été tués le 1er janvier dans une attaque attribuée à des chasseurs dozos. RFI a pu s'entretenir avec deux responsables locaux qui faisaient partie de la délégation et ont fait le récit de cette visite.

Selon ces deux responsables locaux, c'est un paysage de désolation qui attendait le président IBK à son arrivée au village de Koulogon, vers 10h30. Quelques habitants, essentiellement des femmes et des enfants, encore sous le choc, errant au milieu de maisons brûlées.

Le chef de l'Etat s'est d'abord rendu devant la fosse commune où reposent les 37 victimes. Après une prière en leur mémoire, il s'est entretenu avec les villageois. Leur porte-parole a fait part de leur sentiment d'abandon.

Au-delà de la satisfaction de voir le président venir à eux, les habitants sont profondément inquiets pour leur sécurité et leur avenir une fois la délégation partie, a souligné ce porte-parole.

Nos témoins précisent d'ailleurs que de nombreux villageois avaient quitté les lieux depuis la tuerie et n'étaient revenus qu'à l'annonce de l'arrivée du chef de l'Etat.

Le président IBK a alors demandé aux habitants de ne pas fuir. L'Etat est bien à vos côtés, a-t-il insisté.

Et dans la foulée, il a instruit le chef d'état-major qui l'accompagnait de créer une base permanente des forces de sécurité sur place.

Plusieurs tonnes de vivres et une enveloppe de 10 millions de francs CFA, soit plus de 15 000 euros, ont également été allouées pour aider les victimes et reconstruire le village.

On voyait des maisons incendiées un peu partout...

Idrissa Sankare, député de Bankass, la criconscription dont dépend Koulogon, fait le récit de cette visite.
05-01-2019 - Par Laura Martel

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.