RDC: la compilation continue, l'opposition dénonce des fraudes

Compilation des résultats dans un CLCR à Kinshasa, le 4 janvier 2019.
© REUTERS/Baz Ratner

La compilation des résultats se poursuit en République démocratique du Congo où les résultats sont officiellement attendus dimanche 6 janvier. Du côté de l'opposition, on continue de dénoncer des cas de fraudes et d'entraves au niveau des centres locaux de compilation des résultats, les CLCR.

Me Jacquemain Shabani est le chef de la centrale électorale de l'UDPS du candidat à la présidentielle Félix Tshisekedi. Il s'est rendu vendredi soir dans l'un des CLCR de la capitale, celui de Kalamu. Il assure que ses témoins ont empêché une tentative d'introduire 14 machines, PV et bulletins qui pour lui proviennent sans doute d'un bureau clandestin de vote.

Le jour du vote nous avions dénoncé plusieurs candidats qui détenaient dans leur domicile des machines à voter (…) On nous fait savoir ici que ces machines avaient disparu et qu’elles ont été retrouvées (…) Si elles avaient disparu, elles doivent aller faire l’objet d’une enquête dans les bureaux de la police mais elles ne peuvent pas revenir et faire l’objet de la compilation avec tous les autres bulletins de vote

Le témoignage de Me Jacquemain Shabani
04-01-2019 - Par Sonia Rolley

Me Jacquemain Shabani dénonce des entraves dans l'accès de ses témoins dans les CLCR de la ville-province de Kinshasa, notamment dans les communes de Nsele et Ndjili. Du côté de la Céni, on rappelle qu'il était demandé aux partis de redonner par un simple courrier les noms de témoins qui viendraient assister à la phase de compilation, vu qu'il y avait plus d'un million de témoins pour moins de 180 CLCR.

Mise en cause par Me Jacquemain Shabani, Colette Tshomba, candidate à la députation nationale pour le compte du FCC, dément vigoureusement les allégations portées à son encontre.

Il s’agit là d’un montage et je suis surprise qu’au stade actuel on me parle des machines qui viendraient de mon domicile, j’ai jamais vu des machines chez moi et je ne sais pas qui pourrait les amener chez moi

Réaction de Colette Tshomba
04-01-2019 - Par Sonia Rolley

Le candidat à la députation provinciale, Prince Mpenge, dit pour sa part avoir découvert des PV favorables au candidat à la présidentielle, Martin Fayulu, dans un dépotoir devant le centre de compilation des résultats de Lemba à Kinshasa.

Comment on peut expliquer que les PV de Kingabwa, de Mombele, de tous les 14 quartiers de Limete, des PV originaux et des copies, tout se retrouve là dans ces ordures (…) C’est manifestement un acte politique délibéré pour faire disparaitre les PV du candidat Martin Fayulu

Témoignage de Prince Mpenge
04-01-2019 - Par Sonia Rolley

La Céni dit avoir été informée de ce cas, mais dément que ces PV proviennent de plus d'un centre de vote. Une enquête serait en cours.

Une vingtaine de mouvements citoyens et de personnalités de la société civile lancent un appel à la Céni, à la Cenco et à la population. Ils réclament eux aussi la vérité des urnes.

Nous mettons en garde monsieur Nangaa que nous n’accepterons aucun résultat qui sera contraire à l’expression populaire manifestée le 30 décembre 2018

Carbone Beni
04-01-2019

→ A la Une de la presse à Kinshasa : Les élections générales du 30 décembre

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.