Madagascar: une manifestation de partisans de Marc Ravalomanana dispersée

La police disperse une manifestation de pro-Marc Ravalomanana, samedi 5 janvier 2019 à Antananarivo.
© RIJASOLO / AFP

Les partisans de Marc Ravalomanana ont à nouveau tenté de se rassembler dans le centre de la capitale malgache. Ce dernier conteste les résultats provisoires de l'élection présidentielle, évoquant des fraudes massives.

Ils étaient environ 400 manifestants, samedi, à faire face aux forces de l'ordre sur l'avenue de l'Indépendance, dans le centre d'Antananarivo, pour tenter d'accéder à la place du 13 Mai. Une place quadrillée par 500 gendarmes et policiers. La tension est montée vers 12h30. Des heurts ont éclaté lorsque les forces de l'ordre ont fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants qui leur faisaient face et tentaient de traverser leur barrage. Certains d'entre eux ont riposté en jetant des pierres. Deux personnes ont été arrêtées en possession d'un cocktail Molotov, indique la gendarmerie nationale.

Depuis une semaine, des députés de son parti appellent quasi quotidiennement leurs partisans à se rassembler pour montrer leur mécontentement face aux fraudes qu'ils estiment avoir relevées. Des rassemblements interdits, car « ils n'ont jamais demandé d'autorisation », indique le préfet de police d'Antananarivo, le général Angelo Ravelonarivo. Les leaders de la manifestation eux précisent qu'il leur a été impossible de demander cette autorisation, car le préfet reste injoignable au téléphone et absent lorsqu'ils tentent de se rendre à son bureau.

Si plusieurs centaines de plaintes ont été déposées par le camp Ravalomanana à la Haute Cour constitutionnelle, ses partisans espèrent faire aussi faire pression sur l'institution en descendant dans la rue. Celle-ci doit proclamer les résultats définitifs de l'élection présidentielle mardi.

Un appel a été lancé aux partisans à se rassembler à nouveau ce dimanche.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.