Présidentielle en RDC: Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle

Martin Fayulu, à la Cour constitutionnelle de Kinshasa le 12 janvier 2019.
© REUTERS/Olivia Acland

Martin Fayulu, le candidat de Lamuka à la dernière présidentielle, a déposé sa requête en contestation des résultats proclamés par la Céni. Il s'est rendu à la Cour constitutionnelle samedi 12 janvier. La haute cour était placée sous haute sécurité des forces de l'ordre.

Ses avocats ont amorcé la procédure. Martin Fayulu lui-même est venu la formaliser. Samedi, peu avant midi, le candidat de la coalition Lamuka à la dernière présidentielle s'est rendu à la Cour constitutionnelle, accompagné de son épouse.

Dès son arrivée, il a fustigé les résultats donnés par la Céni concernant les élections du 30 décembre 2018 : « On ne peut pas se mettre dans une officine quelconque et commencer à fabriquer des chiffres pour que demain monsieur Kabila récupère les pouvoirs. C’est inadmissible. Je ne laisserai pas. On m’appelle le soldat du peuple, gardien du temple, et je n’abandonnerai pas ce peuple. Nous allons jusqu’au bout pour recouvrer sa victoire. »

A la sortie de la Cour constitutionnelle, Me Boris Mbuku Laka, l'un des avocats de Martin Fayulu, a expliqué le sens de la démarche entreprise : « La démarche de notre client consiste à obtenir la rectification des résultats. »

Pour certains observateurs, cette démarche pourrait conduire à l'annulation des résultats des élections, provoquant du coup la convocation des nouveaux scrutins. Ce qui devrait prolonger la présence du président Joseph Kabila à la tête du pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.