Congo/Pool: les plateformes de dialogue intercommunautaire opérationnelles

L'Hotel de ville de Kinkala, chef lieu du département du Pool (photo d'illustration).
© DR

Lancées en décembre dernier sur initiative du gouvernement congolais et appuyées par le système des Nations unies, les plateformes de dialogue intercommunautaire sont désormais opérationnelles dans le Pool où elles sont censées renforcer la paix retrouvée dans cette région voisine de Brazzaville qui a replongé dans la violence entre 2016 et 2017. Elles ont démarré effectivement samedi 12 janvier à Kinkala, chef-lieu du Pool. Reportage.

Plusieurs dizaines de personnes qui ont pris place dans la salle André Grénard Matsoua de la préfecture de Kinkala ont eu, pendant de longues heures, des échanges francs et directs.

Seuls des propos de nature à tourner le dos à la violence et à renforcer la paix acquise grâce à l’accord de cessez-le-feu de fin 2017 ont été entendus, ce qui rassure Félicité Bitsoumanou directrice départementale de l’intégration de la femme au développement du Pool : « Ce qui me fait espérer c’est que toutes les parties prenantes sont présentes : les ex-combattants, le gouvernement et le système des Nations unies. Cela nous rassure et nous pensons que nous aurons des résultats attendus », a-t-elle affirmé.

Représentant de l’ancien chef rebelle Frédéric Bintsamou, connu sous le nom du Pasteur Ntumi, Ané Philippe Bibi est venu prendre part à ces assises. Pour lui, une véritable réconciliation et une paix durable passent nécessairement par le dialogue qui permet de briser les peurs. « Notre vocation est de faire en sorte que la roue de la paix tourne dans un sens positif. Voilà pourquoi nous sommes là », a-t-il dit. Financées par un Fonds de consolidation de la paix (FCP), ces plateformes seront installées dans les treize districts du Pool.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.