Madagascar: le pouvoir officiellement remis au nouveau président, Andry Rajoelina

A Madagascar, le pouvoir a officiellement été remis entre les mains du nouveau président Andry Rajoelina par son prédécesseur Hery Rajaonarimampianina, le 18 janvier 2019.
© RFI/Laetitia Bezain

A Madagascar, le pouvoir a officiellement été remis entre les mains du nouveau président Andry Rajoelina. Ce vendredi matin, à 11h, a eu lieu au palais présidentiel de Iavoloha, à Antananarivo, entre le président sortant, Hery Rajaonarimampianina, et le président élu, Andry Rajoelina. Une passation très sobre.

C'est une passation inhabituelle qui s'est déroulée en présence de trois présidents : Andry Rajoelina fraîchement élu, le chef d'Etat sortant, Hery Rajaonarimampianina, qui a dû démissionner de son poste il y a quatre mois pour pouvoir se présenter à l'élection, mais aussi le président par intérim, Rivo Rakotovao.

C'est ce dernier qui a accueilli Hery Rajaonarimampianina et Andry Rajoelina au palais d'Etat. S'en est suivi un entretien d'une quinzaine de minutes entre les deux hommes. Pour l'heure, rien n'a filtré de ce tête-à-tête. « C'est dans la joie que je vais procéder aujourd'hui à la passation avec le nouveau président élu. Mais avant cela, nous allons discuter entre nous », a simplement indiqué Hery Rajaonarimampianina.

Je pense qu'une passation de pouvoir comme celle-ci c'est historique parce que c'est une passation entre deux présidents élus. C'est l'illustration d'une passation de pouvoir démocratique. (...) Je pense aussi que c'est le signe que la démocratie existe à Madagascar. Il faut la renforcer et tout un chacun est responsable de renforcer cette démocratie et surtout les tenants du pouvoir. 

Ecouter le reportage à la passation de pouvoir
18-01-2019 - Par Laetitia Bezain

Investiture ce samedi

Anciens alliés pendant la campagne présidentielle de 2013, mais en froid depuis plusieurs années, tous deux ont affiché des sourires tendus pendant la signature des documents de passation. Il y a cinq ans, c'est la scène inverse qui s'était déroulée dans ce même palais, Andry Rajoelina remettant le pouvoir à Hery Rajaonarimampianina.

La cérémonie s'est terminée par une poignée de main entre les deux hommes à la sortie du palais où trônait une clé géante. Andry Rajoelina a ensuite raccompagné son prédécesseur jusqu'à la cour d'honneur. Aucun discours ni remise de clé symbolique au nouveau président n'a eu lieu comme cela avait été le cas lors de la précédente passation.

La cérémonie d'investiture d'Andry Rajoelina aura lieu demain samedi au grand stade de Mahamasina, dans le centre de la capitale.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.