Republier
RCA

RCA: situation volatile sur le terrain pendant le dialogue de Khartoum

Convoi de la Minusca sur la route Bambari-Ippy.
© RFI/Pierre Pinto

Des négociations entre les groupes armés et les autorités centrafricaines pour trouver une sortie de crise se déroulent à Khartoum, depuis deux jours. Des discussions à huis clos dont peu d’informations ne filtrent. Les anti-balaka ont rencontré le gouvernement, ce samedi 26 janvier, pour discuter de la situation de leurs leaders qui vont être jugés à La Haye. Mais si les discussions semblent aller bon train, la situation sécuritaire est toujours très volatile sur le terrain.

« Dans le cadre du dialogue inter-centrafricain une chose est claire : l’arrêt des violences est une condition essentielle pour une stabilité durable en RCA », a déclaré à Khartoum Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint aux opérations de paix des Nations unies.

Cependant, sur le terrain, les armes ne se sont pas tues. La situation reste très volatile dans certaines zones. Ainsi, de violents combats ont eu lieu à Bambari, mercredi soir, à la veille de l’ouverture des discussions à Khartoum.

Jeudi, trois personnes auraient été tuées par un groupe d’anti-balaka, près de Bambari, indique la Minusca.

Dans la nuit du 24 au 25 janvier, des éléments UPC auraient ouvert le feu sur des habitants, à Ippy, qui assistaient à une cérémonie funéraire. Ils ont tué une dizaine de personnes et blessé une vingtaine d’autres.

Des attaques ont aussi été signalées du côté des villes de Carnot et de Bataganfo, sans qu’elles n’aient été officiellement confirmées.

Pourtant, à Khartoum, le ministre Ngrebada, leader de la délégation ministérielle, affirmait, vendredi, après une première table ronde avec les chefs de groupes armés, leur volonté d’un retour à la paix en Centrafrique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.