Environ 10% de la population consomment du cannabis au Nigeria

Cannabis (photo), opioïdes, héroïne... Une étude révèle l'ampleur de la consommation de drogues au Nigeria.
© Sean_Warren/Gettyimage

Selon une grande enquête nationale sur les stupéfiants, plus de dix millions de personnes consomment du cannabis au Nigeria. Cette étude, la première du genre dans le pays, met en évidence d’importantes différences régionales. Les amateurs de cannabis se retrouvent surtout au sud, alors qu’au nord, les usagers de drogues font souvent appel aux opioïdes, des médicaments qu’ils consomment à des fins non médicales.

L’enquête est d'une ampleur sans précédent au Nigeria. Les enquêteurs du Bureau national de la statistique ont notamment interrogé quelque 9 300 usagers de drogue pour savoir ce qu'ils fument, avalent et s'injectent. Ils ont constaté que l’usage du cannabis est largement répandu, puisqu’il concerne environ 10% de la population.

La consommation d’opioïdes est elle aussi importante. Presque 5% des personnes interrogées disent avoir consommé du tramadol, de la codéine ou de la morphine au cours de la dernière année à des fins non médicales.

Enfin, selon cette étude qui exclut l'alcool et le tabac, environ 87 000 Nigérians ont pris de l’héroïne.

L’enquête, qui a bénéficié du soutien des Nations unies et de l’Union européenne, pointe des différences importantes dans l'accès aux soins pour les toxicomanes. Il est difficile d'obtenir de l'aide dans certains Etats, notamment l'Etat de Lagos.

Au Nigeria comme ailleurs, les drogues provoquent également de tout autres problèmes. Deux tiers des usagers interrogés reconnaissent avoir été absents du travail ou avoir raté des cours du fait de leur consommation.

→ RELIRE : Drogues en hausse: les derniers chiffres et tendances de l’ONU

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.