L'étrange lien tissé entre le panafricaniste Kemi Seba et le gouvernement italien

Les thèses radicales du panafricanaiste franco-béninois Kemi Seba ont-elles inspiré Luigi Di Maio ?
© AFP PHOTO FRANCK FIFE FRANCK FIFE / AFP

Le militant panafricaniste Kemi Seba et le Mouvement 5 étoiles auraient noué une étrange alliance en Italie. Le Franco-Béninois affirme avoir été à l’origine de la diatribe de Luigi Di Maio envers la France et le franc CFA, responsable selon lui de l’appauvrissement de l’Afrique.

Avec notre correspondant à Rome, Eric Sénanque

En septembre dernier, Kemi Seba a été discrètement reçu à Rome par le sous-secrétaire aux Affaires étrangères Manlio di Stefano, membre du Mouvement 5 étoiles. Le Franco-Béninois affirme être venu lors de cette entrevue avec des dossiers sur la Françafrique et le franc CFA en particulier.

De quoi alimenter les éléments de langage du parti qui n’a pas hésité à lancer la polémique sur le rôle de la France qui exploiterait les pays de la zone CFA. « Manlio Di Stefano est un camarade de luttes qui, avant tout le monde, avait compris l'aspect vital de notre combat », a commenté le leader panafricaniste.

Du côté du Mouvement 5 étoiles, on reste très discret sur cette rencontre. Même le parti populiste confirme « un franc échange de vues sur l’Europe et l’Afrique », sans pour autant vouloir en dire plus.

Pas de commentaire non plus sur une éventuelle « alliance stratégique » qui aurait été nouée entre la formation de Kemi Seba et le Mouvement 5 étoiles.

L’annonce de ce rapprochement avec Kemi Seba intervient en tout cas au moment où la formation de Luigi Di Maio durcit sa ligne pour rester audible face au ministre de l’Intérieur Matteo Salvini. L’un des idéologues du parti populiste, Alessandro Di Battista, a créé la polémique en déchirant symboliquement un billet CFA à la télévision. Un geste que n’aurait pas renié Kemi Seba.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.