Disparition d’un opposant au Rwanda: un appel à Louise Mushikiwabo

La Rwandaise Louise Mushikiwabo, photographiée en septembre 2018 à New York.
© Ludovic MARIN / AFP

Cela fait trois mois que l'opposant rwandais Boniface Twagirimana a disparu. En détention, et alors que la Rwandaise Louise Mushikiwabo devient secrétaire générale de la Francophonie, les autorités avaient annoncé son évasion. Depuis, ses proches n'ont toujours pas de nouvelles et cette disparition n'a suscité aucun commentaire des chancelleries. Pour Victoire Ingabire, présidente des FDU, qui avait été libérée après huit années de prison, la communauté internationale, la Francophonie en tête, doit intervenir pour forcer les autorités rwandaises à donner des nouvelles de son vice-président. Elle demande même à sa compatriote Louise Mushikiwabo d'intervenir.

Nous nous inquiétons parce que, depuis sa disparition, son épouse a déposé une lettre auprès du bureau des investigations, et moi-même j’ai parlé directement avec les autorités du bureau d’investigations.

Victoire Ingabire, présidente des FDU
08-02-2019 - Par Sonia Rolley

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.