Republier
Gabon Justice

Gabon: un opposant condamné à cinq ans de prison

Vue de Libreville, au Gabon (Janvier 2017).
© REUTERS/Mike Hutchings

Au Gabon, Frederic Massavala Maboumba, porte-parole de la coalition des partis qui soutiennent Jean Ping, écope de cinq années d'emprisonnement dont trois avec sursis, pour provocation à un attroupement non armé. Il est détenu depuis déjà seize mois à Libreville. Ses avocats dénoncent une décision politique.

Frédéric Massavala n’était pas présent dans le box des accusés lorsque le tribunal a rendu sa décision. Maître Henri Ulrich Moutendi Mayila est choqué par la sentence contre son client.

« Cette peine est trop lourde. Honnêtement, dans cette affaire, mon client méritait l’acquittement. C’est une sanction politique. C’est une décision politique, purement politique. Elle n’a rien de juridique », affirme-t-il avant de justifier pourquoi son client ne pouvait pas être condamné au-delà d’un an de prison.

« Monsieur Massavala est poursuivi, dans cette affaire, pour « provocation directe à un attroupement non armé et instigation à un attroupement non armé ». En principe, il ne peut même pas être poursuivi pour ces faits-là parce que ce n’est pas lui qui a provoqué ou qui a instigué à l’attroupement. Il a participé. Donc, ici en principe, il tombe sous le coup de l’article 81 et la sanction va de deux mois de prison à un an. Donc en principe, si monsieur Massavala avait été condamné, la peine maximale aurait été de un an et il aurait été libéré, ce jour », a ajouté Maître Henri Ulrich Moutendi Mayila.

Frédéric Massavala restera en prison durant huit mois encore. Il a dix jours pour faire appel.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.