Kenya: disparition d'une militante des droits de l'homme

La militante kényane des droits de l'homme Caroline Mwatha.
© Twitter/Dandora community justice centre‏

Au Kenya, les inquiétudes grandissent autour de la disparition de Caroline Mwatha, une activiste des droits de l’homme qui n'a plus donné signe de vie depuis mercredi. Elle enquêtait sur des crimes extrajudiciaires perpétrés dans le quartier populaire de Dandora, à Nairobi. Amnesty International lance une alerte.

Caroline Mwatha a quitté son domicile mercredi matin, laissant derrière elle ses deux enfants. Aucun signe de vie depuis, hormis ce coup de téléphone donné à son mari samedi dernier depuis son portable, sans entendre le son de sa voix.

Caroline Mwatha est la fondatrice d’une organisation de défense des droits de l’homme dans le quartier de Dandora, un bidonville de Nairobi. Le « Dandora Social Justice Centre » est spécialisé dans les exactions policières.

Ces dernières semaines, elle rencontrait des familles de victimes de crimes extrajudiciaires. Ces exécutions ciblées commises par des policiers en civil sont régulièrement dénoncées par des militants kényans des droits de l’homme.

L’organisation de Caroline Mwatha en a recensé 11 au mois de novembre dans le seul quartier de Dandora. Elle enquêtait sur ces faits.

Wilfried Olal, activiste à ses côtés, s’inquiète de sa disparition. « Cela n’était jamais arrivé au sein de notre organisation ».

Amnesty International interpelle ce dimanche les autorités et appelle à des investigations poussées pour retrouver Caroline Mwatha.


Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.