Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa accusé d'avoir été un agent de l'apartheid

Le président Cyril Ramaphosa délivre son discours à la nation, le 7 février 2019.
© Rodger Bosch/Pool via REUTERS

Scène incroyable hier lors d’une séance de questions-réponses au Parlement : le président Cyril Ramaphosa a été accusé par un ancien membre de l’ANC d’avoir été un agent au service du régime de l’apartheid. Lorsqu’il était activiste en 1974, il aurait dénoncé ses camarades de lutte pour négocier sa sortie de prison. Cyril Ramaphosa a répondu jeudi, niant en bloc les accusations.

Qui aurait pensé qu’en 2019, le président sud-africain doive se justifier à la tribune de ne pas avoir été un collaborateur du régime de l’apartheid ? « Je peux assurer que je n’ai jamais été un espion, je n’ai jamais travaillé avec l’ennemi. Tout ce que j’ai fait dans ma vie a été pour le peuple sud-africain, c’est tout… »

Il reconnaît néanmoins des contacts avec les services de renseignements de l’époque lors de sa sortie de prison. « Lorsqu’ils m’ont libéré pour la dernière fois, ils m’ont demandé de travailler avec eux. Mais j’ai répondu que jamais je n’accepterais et jamais je ne trahirais mon peuple. »

Ramaphosa assure qu’il est dangereux de lui faire le même procès qu’à Nelson Mandela, qui le considérait comme son fils spirituel. « La même accusation a été faite contre Nelson Mandela. Beaucoup ont dit que c’était un traître car il avait accepté d’être séparé de ses camarades et qu’il était alors manipulé. »

Saisissant l’opportunité, le leader du parti EFF Julius Malema a demandé au président d’ouvrir une commission d’enquête chargée d’examiner ces accusations.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.