Madagascar: plusieurs arrestations pour corruption dans le camp sortant

Une vue de la capitale Antananarivo à Madagascar.
© REUTERS/Thomas Mukoya

L'homme d'affaires et ex-conseiller spécial de Hery Rajaonarimampianina, Mbola Rajaonah, a été placé sous mandat de dépôt à la maison de force de Tsiahafy vendredi 15 février après avoir été déféré devant le Pôle anti-corruption (PAC). En à peine quinze jours, le nouveau régime frappe fort et aura neutralisé trois personnalités influentes de l'entourage du président sortant.

Blanchiment d'argent et fraude douanière : voilà les deux chefs d'inculpation de Mbola Rajaonah, placé en détention préventive dans la prison de Tsiafahy. C'est le juge d'instruction du PAC qui a pris cette décision après une audition qui a duré trois heures.

Mercredi, c'était Eddy Maminirina, dit Eddy Bois de Rose, qui faisait l'objet d'une arrestation musclée au cœur de la capitale. L'homme était sous le coup d'un mandat d'arrêt pour trafic de bois précieux.

Son nom était aussi cité sur la liste des trafiquants que l'ancien Premier ministre Jean-Omer Beriziky avait remis au président Hery Rajaonarimampianina en 2014.
Le 1er février, c'est Hugues Ratsiferana qui était arrêté.

Accusé de vol de matériel par la présidence de la République qui s'est constituée partie civile dans cette affaire, cet ancien conseiller spécial du président sortant était aussi le directeur de l'Agence Malagasy de développement. Il est actuellement en détention préventive en attendant le verdict de son procès le 19 février.

Le nouveau régime a à cœur de montrer qu'il lutte activement contre la corruption
Le ministre de la Justice a d'ailleurs annoncé en interview « la fin du culte de l'impunité ».

Mais pour l'instant, les têtes ne sont tombées que dans le camp de l'ex-président sortant.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.