Burkina Faso: Kadré Desiré Ouedraogo se porte candidat à la présidentielle de 2020

Kadré Désiré Ouédraogo, ancien Premier ministre burkinabé.
© DR

Au Burkina Faso, Kadré Desiré Ouedraogo a annoncé ce 16 février dans la ville de Bobo-Dioulasso devant des milliers de partisans, qu’il se lançait à la course pour la présidentielle de 2020. Suite à l’appel de plusieurs militants de divers partis politiques et d’association, l’ancien président de la commission de la Cédéao s’est dit prêt à se mettre à la disposition de son pays.

En attendant son investiture officielle, l‘ex-Premier ministre de Blaise Compaoré de 1996 à 2000 part déjà à la conquête de futurs électeurs. Cette candidature de Kadré Desiré Ouedraogo a été suscité par une coalition d’association et de militants de certains partis politiques dénommée « Initiative Kadré Désiré Ouedraogo 2020 ».

« S'il y a des problèmes et des défis à relever pour la satisfaction des besoins fondamentaux des Burkinabè, il y a lieu de voir quel est le type de personne qui est à même de relever ce type de défis », explique Aboubakar Yahya Diallo, le coordonnateur de ce mouvement.

En répondant favorablement à cet appel, Kadré Desiré Ouedraogo souligne qu’il ne sera pas le candidat d’un seul parti politique, mais de tous ceux qui partageront ses idées. « Cette candidature ne s'inscrit pas dans le cadre partisan, précise-t-il. L'élection présidentielle est un engagement entre un homme et son peuple, donc je privilégie les idées, le contenu plutôt que les jeux d'appareil ».

Dans un long discours, l’ex-Premier ministre a passé au peigne fin la situation nationale, caractérisée selon lui par de nombreux problèmes. « Notre pays traverse une situation politique, économique et sociale difficile, a-t-il déploré. Par de nombreuses erreurs, commises par notre faute ou non, notre pays est dans une situation inacceptable. On voit ici se développer l'incivisme, la corruption, le chacun-pour-soi, l'injustice, les inégalités sociales, l'exclusion ».

En attendant 2020, Kadré Désiré Ouedraogo s'est déjà mis dans la peau du candidat à la présidentielle. Il appelle d'ores et déjà les populations à se mobiliser autour de ses idéaux.

► (Ré)écoutez l'invité afrique : Kadré Désiré Ouedraogo, ancien Premier ministre burkinabè, président de la commission de la Cédéao

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.