RDC: le président Félix Tshisekedi s'est entretenu avec Joseph Kabila

Le président congolais Félix Tshisekedi lors de sa prestation de serment, le 24 janvier 2019.
© REUTERS/OLIVIA ACLAND

En République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, l’ex-chef de l’Etat, a rendu visite à son successeur, le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Leur entretien a duré près de trois heures. Aucune déclaration n'a été rendue publique à la fin de cette rencontre qui suscite beaucoup de supputations au sein de l’opinion. Près d'un mois s'est écoulé depuis l’intronisation du président Félix Tshisekedi mais le gouvernement n’a toujours pas encore été nommé. Dans son discours devant les diplomates le 15 février dernier, le nouveau président a passé sous silence la question des sanctions de l’Union européenne contre des dignitaires du régime Kabila.

En République démocratique du Congo (RDC), la question de la formation de l’équipe gouvernementale n’a pas été évoquée au cours de la rencontre entre le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et son prédécesseur Joseph Kabila, assure une source proche de la présidence de la République.

Selon la même source, la mise en place du futur gouvernement relève plutôt de l’Assemblée nationale, qui devra dégager la majorité de laquelle sera issu le Premier ministre, celui-là même qui sera appelé à diriger l’équipe attendue. Selon un politologue, la logique voudrait qu’il y ait d’abord la mise en place du bureau définitif de l’Assemblée nationale, avant de procéder à l’identification de la majorité.

Pas de mention des sanctions européennes

Dans le camp Kabila comme dans le camp Tshisekedi, on affirme également qu’il n’a pas non plus été question d’une éventuelle interpellation par l’ex-dirigeant concernant le silence du président actuel sur la demande de la levée des sanctions décidées par l’Union européenne (UE) contre des dignitaires du régime précédent. Et d’ajouter que « la rencontre entre les deux personnalités s’inscrit dans le cadre des consultations régulières convenues lors de la remise-reprise ».

Selon des hauts responsables politiques, ces échanges devront se poursuivre cette semaine ou la semaine prochaine, avec la visite du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à Joseph Kabila.

RDC : quelle marge de manoeuvre politique pour le nouveau président Tshisekedi ?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.