RDC: la plate-forme FCC devient un groupement sous l’autorité de Joseph Kabila

L'ex-président de RDC, Joseph Kabila, lors de la cérémonie d'investiture de son successeur Félix Tshisekedi, à Kinshasa, le 24 janvier 2019.
© REUTERS/ Olivia Acland

En République démocratique du Congo (RDC), l'attente de la nomination d'un Premier ministre se prolonge. Normalement, il doit être issu des rangs de la majorité parlementaire, c’est-à-dire du Front commun pour le Congo (FCC) qui a remporté la majorité des sièges de députés aux dernières législatives. Cette plate-forme FCC s'est transformée, mercredi 20 février, en un regroupement politique avec comme autorité morale l’ex-président de la République Joseph Kabila.

C’est dans la ferme privée de Joseph Kabila que les membres du Front commun pour le Congo (FCC) se sont donné rendez-vous. L’objectif de la rencontre était de transformer cette plate-forme électorale en regroupement politique.

Après avoir échoué de remporter la présidentielle, il faut bien s’organiser, explique le coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya : « Il ne faut pas perdre de vue que nous sommes dans un système semi-présidentiel, donc parlementaire rationalisé, où la majorité parlementaire est quasiment une institution qu’il faut organiser. Nous avons gagné la majorité à l’Assemblée nationale dans les assemblées provinciales, mais il faut bien les organiser. »

Mercredi 20 février, les responsables et autres représentants des regroupements politiques du FCC ont renouvelé leur loyauté à l’ex-président de la République. Et pour certains, Joseph Kabila prépare ainsi son retour à la tête du pays. Réplique de Néhémie Mwilanya : « La préoccupation du retour du président Kabila est une question qui n’a pas d’autre intérêt, sinon théorique. Parce que, de toutes les façons, ce qui est en jeu et ce qui l’a toujours été, c’est le respect de la Constitution », modère Néhémie Mwilanya.

Ce vendredi 22 février, tous les députés FCC seront reçus dans la même ferme de Kingakati par Joseph Kabila.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.