Côte d'Ivoire: Guillaume Soro rencontre Henri Konan Bédié à Daoukro

Guillaume Soro n'a pas encore précisé ses intentions pour la présidentielle de 2020.
© ISSOUF SANOGO / AFP

Guillaume Soro a rencontré samedi 23 février Henri Konan Bédié dans son fief de Daoukro. L’ex-président de l’Assemblée nationale, qui n'a pas encore précisé ses intentions pour la présidentielle de 2020, va participer avec le leader du PDCI à la mise en place d’une plateforme devant réunir plusieurs forces politiques d'opposition du pays, laissant planer l'idée d'une alliance pour la conquête du pouvoir l'an prochain.

Contrairement à sa précédente visite à Daoukro le 17 décembre dernier, Guillaume Soro longe d’un pas lent la haie d’honneur que lui a dressé la population, prenant le temps de serrer le plus de mains possible. Désormais, ce n’est plus le président de l’Assemblée nationale, mais le député de Ferkéssedougou et nouveau membre de l’opposition, que reçoit Henri Konan Bédié.

Après une visite aux chefs traditionnels, les deux hommes se sont entretenus en privé, avant d’annoncer dans un bref communiqué leur volonté de collaborer au lancement de la fameuse plateforme politique censée réunir les adversaires du président Alassane Ouattara autour d’un objectif : l’alternance en 2020.

Il y a une semaine, Guillaume Soro annonçait la création d’un « comité politique », objet politique non identifié aux contours flous, devant permettre à l’élu de participer au débat national. Il a entamé ce jeudi une tournée à l’intérieur du pays pour présenter localement les missions de son comité.

L’ex-président du Parlement, auparavant très avare en paroles, se sent désormais libre de dire ce qu’il pense. Mais toujours rien au sujet d’une éventuelle candidature à la présidentielle. Guillaume Soro et Henri Konan Bédié, ex-alliés du président Alassane Ouattara, ont juste annoncé une concertation décisive dans les jours à venir.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.