Republier
Mali Terrorisme

Mali: des blessés dans une attaque contre un camp de formation militaire

Des jihadistes présumés ont mené une attaque dimanche 24 février contre un camp militaire situé à une cinquantaine de kilomètres de Bamako, à Koulikoro.
© Google Maps

De présumés jihadistes ont mené une attaque dimanche 24 février contre un camp militaire situé à une cinquantaine de kilomètres de Bamako, au Mali. Le camp abritait des militaires maliens, mais également des formateurs. Deux militaires maliens ont été blessés et au moins deux terroristes tués.

Dans la localité de Koulikoro, située à 50 km de Bamako, l’armée malienne cohabite dans un camp militaire avec des instructeurs de l’Union européenne présents dans le cadre de la formation de soldats maliens.

Dimanche à 3h du matin, à l’entrée nord de la ville, des coups de feu retentissent. Ce sont les assaillants qui foncent vers l’entrée du camp de Koulikoro avec deux véhicules piégés bourrés d’explosifs qui se suivent. Une grande détonation, qu’un habitant compare « à un bruit de tonnerre », se fait entendre. L’électricité est coupée dans la ville. L’armée malienne est sur les dents, mais le véhicule piégé a déjà explosé.

Dans un second véhicule, des assaillants s’activent à essayer de se faire exploser également. Ils n’auront pas le temps : les démineurs parviennent à faire exploser sous contrôle le pick-up.

Au moins deux assaillants ont été tués. Par ailleurs, au moins trois militaires et civils maliens ont été blessés. Une bonne partie de la journée de dimanche, les forces de défense et de sécurité du Mali ont bouclé les environs du camp à la recherche d’éventuels assaillants qui auraient pu s’enfuir.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.