Ebola: importante étape franchie dans la recherche d'un vaccin contre le virus

Les particules du virus Ebola au scanner.
© NIAID

C'est une avancée potentiellement cruciale dans la lutte contre le virus Ebola. Dans un article paru dans la revue Nature Structural and Molecular Biology lundi 4 mars 2019, des chercheurs expliquent avoir identifié un anticorps capable de lutter efficacement contre les trois souches du virus Ebola qui touchent l'être humain. La clé, peut-être, la clé pour un futur vaccin universel.

Des chercheurs américains ont identifié chez un survivant de la plus grave épidémie d'Ebola à ce jour, celle survenue entre 2013 et 2016 en Afrique de l'Ouest et qui a fait plus de 11 000 morts, un anticorps efficace contre les trois souches de virus Ebola auxquelles l'homme est sensible - deux autres souches transmettent la maladie aux primates non humains. C'est à dire que cette personne a développé une résistance immunitaire efficace contre tous les types du virus. Analyser cette résistance, comprendre comment elle fonctionne, c'est donc le premier pas en vue du développement d'un vaccin universel contre Ebola.

Le seul traitement existant aujourd'hui, c'est un vaccin expérimental développé et testé à grande échelle par l'Organisation mondiale de la santé en Guinée notamment, en 2015. L'expérimentation avait démontré qu'il était efficace, mais uniquement contre l'une de ces souches. Ce vaccin est actuellement utilisé en République démocratique du Congo où une nouvelle épidémie d'Ebola a déjà fait au moins 500 morts.

Cette découverte pourrait donc permettre de trouver un vaccin plus efficace. Kartik Chandran, professeur d'immunologie à l'Albert Einstein College of Medicine de New York, est le chef de l'équipe. Selon lui, « le talon d'Achille » du virus est trouvé. Les analyses démontrent que l'anticorps, dont on savait déjà qu'ils neutralisait deux souches d'Ebola, peut contourner les défenses de la troisième souche.

Un centre de soins contre le virus Ebola en Guinée en 2015. © AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.