L'Afrique de l'Ouest maintient une croissance insolente

Un fermier ivoirien cultive son champ de riz à Agboville, dans le sud de la Côte d'Ivoire.
© ©ISSOUF SANOGO/AFP

Les pays de l'UEMOA devraient connaitre une croissance économique record en 2019, selon la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest : 6,8 % attendus. Le dynamisme des services et des activités commerciales et industrielles expliquent cette bonne croissance.

Cela fait déjà cinq années consécutives que la croissance dépasse les 6% dans les huit pays de l'UEMOA et 2019 ne dérogera pas à la règle, puisque la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest estime que l'on va même frôler les 7%. Alors que l'Afrique centrale peine à sortir de la crise pétrolière de 2014, et que l'Afrique australe pâtit du marasme sud-africain, l'Afrique de l'Ouest, elle, continue de s'envoler.

L'UEMOA est la zone du continent la plus dynamique. La richesse par habitant progresse sensiblement dans des pays comme le Sénégal et la Côte d'Ivoire pour se rapprocher de celle des pays d'Afrique de l'Est. La Côte d'Ivoire est toujours la locomotive de la région avec une croissance en 2018 de 7,5%. Elle n'est dépassée sur le continent que par l'Ethiopie.

Ces résultats et ces perspectives sont d'autant plus spectaculaires que les cours des matières premières ne sont pas tous à la hausse. Hormis le coton, le café et le cacao subissent toujours des pressions baissières. C'est en fait le dynamisme de services, des activités commerciales et industrielles qui tirent les résultats économiques de ces pays. Le secteur extractif, notamment celui de l'or, joue aussi un rôle moteur.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.