Ebola en RDC: les soignants «n'ont pas le dessus» sur la maladie

Le Centre traitement Ebola (CTE) de Mangina, dans le Nord Kivu, en RDC, installé par MSF, le 24 août 2018.
© Florence Morice/RFI

En RDC, les équipes de la riposte face à l'épidémie d'Ebola « n'ont pas le dessus » sur la maladie, selon la présidente de Médecins sans Frontières, Jeanne Liu. Elle s'inquiète du « climat d'hostilité croissante » autour de l'épidémie présente depuis sept mois maintenant dans l’est du pays. Selon l'organisation, 40 % des cas de décès ont encore lieu dans les communautés. Cela signifie que ces malades ne viennent pas se faire soigner et dans plus d'un tiers de nouveaux cas, on ne sait pas comment ils ont contracté la maladie.

Les gens ne viennent pas vers nous dans les centres Ebola chercher des soins.

Jeanne Liu, présidente de MSF
08-03-2019 - Par Florence Morice

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.