Madagascar: le nouveau président en visite à l’île Maurice

Le président Andry Rajoelina, ici lors de sa cérémonie d'investiture, à Antanarivo, le 19 janvier 2019, est en visite à l'île Maurice (photo d'illustration).
© REUTERS/Clarel Faniry Rasoanaivo

Andry Rajoelina a été reçu en grande pompe, dimanche 10 mars. Il a notamment rencontré son homologue mauricien, Paramasivum Pillay Vyapoory lors d’une visite d’Etat qui se poursuivra jusqu’à mercredi. Une première depuis l’accès au pouvoir d’Andry Rajoelina, qui a aussi pour but de renforcer les liens, notamment économiques, entre les deux îles voisines de l’océan Indien.

C’est une importante délégation qui accompagne Andry Rajoelina : six ministres et plusieurs dizaines d’opérateurs économiques malgaches. Si le président de la République est officiellement l’invité d’honneur du 51e anniversaire de l’indépendance de l’île Maurice, cette visite est surtout l’occasion de renforcer la coopération économique entre les deux pays.

Pour le chef de l’Etat malgache, la prospère île voisine est « un modèle de développement » pour Madagascar, l’un des pays les plus pauvres au monde. La présidence a d’ailleurs annoncé que « plusieurs contrats de coopération seront signés » entre les deux îles pendant cette visite.

Une soixantaine d’entrepreneurs malgaches ont fait le déplacement pour prendre part au forum d’affaires organisé par leur hôte mercredi 13. « L’île Maurice sera aux côtés de Madagascar comme un grand partenaire », a déclaré le président mauricien par intérim.

Dimanche, les deux hommes ont aussi évoqué le renforcement de leur coopération pour lutter contre la corruption, le blanchiment d’argent et le trafic de drogue. Un trafic « qui prend de plus en plus d’ampleur avec l’existence d’un réseau mafieux opérant entre les deux îles et l’Afrique du Sud », a précisé la présidence malgache.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.