Algérie: l’armée déclare partager la même vision que le peuple

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika (c.), le 12 juin 2013, en compagnie d’Ahmed Gaïd Salah (g.), chef d'état-major des armées, et du Premier ministre Abdelmalek Sellal (d.).
© REUTERS/APS/Handout via Reuters

En Algérie, l’armée a fait de nouvelles déclarations, dimanche 10 mars 2019. Dans un discours face aux élèves officiers, le chef d’état-major a affirmé que le peuple et l’armée partageaient la même vision du futur du pays.

C’est un message au ton différent de ceux des deux dernières semaines. Le chef d’état-major, Ahmed Gaïd Salah, a déclaré ce dimanche 10 mars que l’armée et le peuple algérien partageaient les mêmes valeurs et principes, et qu’ils avaient une vision commune du futur du pays.

Dans des messages précédents, ce proche d’Abdelaziz Bouteflika, âgé de 79 ans, avait déploré que certains veuillent ramener l’Algérie aux années de braise, c’est-à dire à la période de terrorisme. Il avait aussi fustigé des « appels anonymes douteux » qui allaient « pousser les Algériens vers l’inconnu ».

Des appels ont été lancés à l’armée pour qu’elle intervienne dans la situation politique et qu’elle refuse le cinquième mandat. Mais, jusqu’à présent, Ahmed Gaïd Salah a toujours rejeté tout appel à intervenir. Ce matin, ce message du chef d’état-major fait la Une du quotidien arabophone El-Khabar, qui estime que c’est bien une façon détournée pour l’armée de soutenir le peuple qui manifeste de façon inédite contre un cinquième mandat du président Bouteflika et pour un changement de système politique.


■ La France salue le calme des manifestants

Plutôt silencieuses et prudentes sur le sujet depuis le 22 février et le début des mobilisations, les autorités françaises se sont exprimées par la voix du porte-parole du gouvernement. A l'issue d'un Conseil des ministres, Benjamin Griveaux a salué le calme et la retenue des manifestants.

La position française n’a pas varié.

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement français
11-03-2019 - Par Valérie Gas

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.