Cameroun: l'opposant Maurice Kamto souhaite dialoguer avec le président Biya

Le président camerounais Paul Biya.
© AFP/Pool/Lintao Zhang

Au Cameroun, Maurice Kamto souhaite engager des discussions avec le président Paul Biya. Reconnu coupable d'hostilité envers la patrie, l’opposant est emprisonné depuis le 26 janvier. Il avait été arrêté, avec près de 150 personnes, alors qu'il participait à une marche pacifique. Un rassemblement destiné à revendiquer sa victoire à la présidentielle d'octobre.

Les détentions sont des détentions arbitraires. Vous savez qu’il s’agit, en réalité, de réprimer des marches qui ont été organisées de façon tout à fait pacifique. Et la peine encourue pour l’ensemble des détenus, c’est la peine de mort. On ne peut pas décapiter l’opposition.

Me Eric Dupont-Moretti, avocat de Maurice Kamto
18-03-2019 - Par Clémentine Pawlotsky

A noter que la défense de l'opposant déposera, dans les prochains jours, une nouvelle demande de mise en liberté. La première ayant été rejetée début mars.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.