Republier
Cameroun

Cameroun: une vingtaine d'étudiants libérés après deux jours de torture

Buea, capitale de de la province camerounaise du Sud-Ouest et épicentre des troubles du Cameroun anglophone (image d'ilustration)
© © ALEXIS HUGUET / AFP/Archives

Soulagement vendredi 23 mars à Buea, dans la région du Sud-Ouest en zone anglophone après l’annonce de la libération d'une vingtaine d'étudiants qui avaient été kidnappés mercredi dernier. S'ils ont tous rejoint leur famille, des sources ont révélé qu'ils ont subi des tortures et sévices corporels.

Des photos de la vingtaine d'étudiants ont été diffusées sur les réseaux sociaux. On peut y apercevoir des stigmates de ces 48h de captivité. Les ex-otages présentent en effet de nombreuses blessures et marques rougeâtres dans le dos.

« Ils ont été sévèrement torturés », a confirmé l'avocat Agbor Nkongho, responsable d'une ONG de défense des droits de l'homme ayant pignon sur rue à Buea. Les radios locales ont par ailleurs annoncé que leur état a nécessité une prise en charge à l’hôpital régional de la même ville.

Ces étudiants étaient tous des joueurs de football de l'équipe de l'université de Buéa. Ils étaient en préparation d'une compétition opposant les différentes universités du pays.

Enlevés mercredi dernier, ils ont été rendus à leur famille deux jours plus tard, contre paiement de rançons, ont affirmé diverses sources. Les sommes versées aux ravisseurs oscilleraient entre cent mille et un million de francs CFA par étudiant.

Depuis plusieurs jours, les deux régions anglophones font l'objet d'une vague de kidnappings. Tous attribués par les sources sécuritaires aux combattants séparatistes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.