Republier
Cameroun

Cameroun anglophone: au moins 170 civils tués en 6 mois, selon HRW

Un soldat camerounais à Buea, ville du Cameroun anglophone.
© ALEXIS HUGUET / AFP

Au Cameroun, au moins 170 civils ont été tués depuis le mois d'octobre dans les régions anglophones de l'ouest du Cameroun. Le chiffre est donné par Human Rights Watch dans un rapport publié ce jeudi. Depuis la présidentielle, et la réélection de Paul Biya, l'ONG a recensé 220 incidents dans ces deux régions, théâtres d'un cycle de violences et de représailles entre les forces de sécurité et militants séparatistes depuis plus de deux ans.

Des violences ciblent les civils qui sont justement pris entre deux feux. Ils sont victimes des abus des forces de sécurité, mais également des exactions de la part des séparatistes armés.

Ilaria Allegrozzi, auteure du rapport de Human Rights Watch
29-03-2019 - Par Alexis Guilleux

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.