Côte d’Ivoire: le nouveau mouvement de Daniel Kablan Duncan fête sa rentrée

le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, ici le 21 novembre 2012, à Abidjan.
© AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Le PDCI-Renaissance a été lancé fin 2018 par le vice-président Daniel Kablan Duncan, en soutien au parti au pouvoir RHDP. Ce qui lui vaut l’ire de son ancien parti, le PDCI-RDA, parti historique d’Henri Konan Bédié.

C’est la commune de Treichville que le PDCI-Renaissance a choisi pour célébrer sa rentrée, samedi 30 mars. Créé le 23 décembre dernier, le mouvement réunit notamment des membres du gouvernement issus du PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié. A la manœuvre, le vice-président lui-même – exclu pour cela en janvier de l’ancien parti unique. Daniel Kablan Duncan souhaite proposer une alternative aux militants du parti historique qui refusent la rupture avec le pouvoir.

Prenant la parole, le deuxième personnage de l’Etat dresse la liste des succès du président de la République. Avant d’affirmer que seule l’unité entre son ancien mentor, désormais dans l’opposition, et le chef de l’Etat Alassane Ouattara, peut permettre de maintenir la paix en Côte d’Ivoire. Une « belle unité » qui semble être « fortement remise en question pour des intérêts partisans et des questions d’amour propre », déplore-t-il.

Une nouvelle fois, Henri Konan Bédié fait donc face à un mouvement de dissidence au sein du PDCI. Ce vendredi, le chef du PDCI originel dénonçait l’utilisation du logo du parti par les divers transfuges. Une manœuvre selon lui pour semer la confusion dans l’esprit de ses militants.

►À réécouter aussi : [Vos réactions] Le paysage politique ivoirien en pleine transformation

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.