L’OMS prône une couverture santé en Afrique

Chaque année, les maladies et les épidémies coûtent à l'Afrique 2400 milliards de dollars selon l'OMS.
© FEDERICO SCOPPA / AFP

Chaque année, les maladies et les épidémies coûtent à l'Afrique 2 400 milliards de dollars, une estimation réalisée par l'Organisation mondiale de la santé. L'OMS qui conseille donc aux États africains d'offrir une couverture santé à leurs citoyens. Cela coûtera cher, certes, mais toujours moins que ces pertes, argue l'organisation.

C'est une recommandation que l'Organisation mondiale de la santé répète depuis des années : il faut que les couvertures santé soient généralisées dans le monde entier, et en particulier en Afrique.

Pour des raisons de santé publique évidentes, mais puisque le message a l'air d'avoir du mal à passer, l'OMS évoque un nouvel argument, financier cette fois.

Les pertes liées au manque de productivité dû aux épidémies et aux maladies en Afrique s'élèvent en effet à 2 400 milliards de dollars par an. Une somme très élevée qui pourrait pourtant être réduite en suivant les recommandations de l'OMS sur les couvertures santé.

Un tel système est encore très loin d'être généralisé sur le continent, seuls trois pays d’Afrique subsaharienne consacrent suffisamment d'argent pour couvrir les frais de santé de leurs citoyens, et certains États n'offrent même pas de couverture à leurs fonctionnaires.

En conséquence, l'organisation recense 14 millions d'Africains qui basculent dans la pauvreté chaque année à cause des dépenses de santé toujours plus élevées. Il y a pourtant de bons exemples et le Cap-Vert en est un. C'est là que ce rapport a été présenté. 40 % de sa population est couverte par une sécurité sociale.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.