Algérie: Ali Haddad, un proche du régime, arrêté à la frontière avec la Tunisie

Ali Haddad, alors qu'il était président du Forum des chefs d’entreprises.
© AFP/Farouk Batiche

En Algérie, l’ancien chef du patronat algérien, Ali Haddad, très proche du président Abdelaziz Bouteflika, a été arrêté dans la nuit de samedi à ce dimanche 31 mars. L’homme d’affaires a été interpellé à un poste-frontière avec la Tunisie.

Ali Haddad, 54 ans, a été arrêté dans la nuit de samedi à dimanche au poste-frontière d’Oum Tboul, qui se trouve sur la route principale qui va de la ville d’Annaba, en Algérie, jusqu’à la région de Tunis.

Ali Haddad est à la tête d’une entreprise de travaux publics, de plusieurs médias et d’un club de football, mais il est surtout connu pour être très proche de Saïd Bouteflika, le frère du président algérien.

Du jour au lendemain, il s’est retrouvé à la tête d’une fortune, bien entendu avec les soutiens du pouvoir. [… ] En l’espace de quelques années, c’est-à-dire pratiquement les vingt ans de pouvoir de Bouteflika et de sa fratrie, il est devenu milliardaire

Mourad Goumiri: «Symboliquement, cette personne incarne la corruption. Il fait partie des gens honnis que la rue souhaite voir expier»
01-04-2019 - Par Marie-Pierre Olphand

Très contesté ces dernières semaines, il avait présenté sa démission du FCE, l’organisation patronale, il y a quatre jours. Même si, pour l’instant, les motifs de l’arrestation ne sont pas clairs, il faut la mettre en lien, selon la presse algérienne, avec plusieurs mesures prises par les autorités ces derniers jours pour éviter la fuite de capitaux.

Les journaux évoquent également des restrictions de sortie du territoire pour certaines personnalités et des contrôles renforcés dans les aéroports.

Par ailleurs, les autorités algériennes ont interdit, ce dimanche matin, aux avions privés appartenant à des Algériens de décoller ou d'atterrir en Algérie, ce jusqu'au 30 avril.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.