Mozambique: mise en place d’une liaison aérienne par l’armée française

Au Mozambique, certains villages ont été entièrement rayés de la carte.
© REUTERS/Mike Hutchings/File Photo

Les opérations d'aide humanitaire se poursuivent au Mozambique deux semaines après le passage du cyclone Idai, qui a fait 500 morts dans le pays. L'armée française a effectué une première liaison aérienne dans la zone le vendredi 22 mars. Mercredi dernier, c'est le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre qui est arrivé sur place. C'est à partir de ce bâtiment militaire qu'est acheminée l'aide humanitaire aux populations sinistrées.

C’est un paysage qui est globalement dévasté dans la région de Beira et de Buzi, où nous sommes actuellement, donc au nord de la capitale Maputo. C’est bien une mission d’assistance humanitaire pour venir au secours des populations qui ont été touchées par le cyclone Idai. Nous sommes déployés dans la zone depuis le 22 mars, avec un engagement de 600 à 700 militaires. Et donc, nous portons actuellement le fret au plus proche des populations, notamment dans la zone de Buzi, par des rotations quotidiennes de fret.

Capitaine de vaisseau Ludovic Poitou, commandant du porte-hélicoptères «Tonnerre»
01-04-2019 - Par Alexis Guilleux

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.