Republier
Sénégal

Sénégal: le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne démissionne

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne lors de sa démission le 5 avril 2019
© Guillaume Thibault/RFI

La démission du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne intervient logiquement après l’investiture du chef de l’État Macky Sall mardi dernier. La présidence a indiqué que la nouvelle équipe gouvernementale serait annoncée rapidement.

Arrivé à midi à la présidence, c’est dans le salon « musique » que Mahammed Boun Abdallah Dionne a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président Macky Sall. Ses liens avec le chef de l'Etat sont anciens et c’est un leader politique ému qui a remis sa démission. « Je voudrais, après votre prise de fonction officielle, vous remettre la démission du gouvernement en vous réitérant toute notre gratitude et notre disponibilité. Je vous remercie monsieur le président. »

L’ex-Premier ministre a ensuite fait une courte déclaration dans le hall du palais. « A présent, c’est le temps du président après la démission du gouvernement et, bien entendu, le président va mettre en place une nouvelle équipe, parce qu’il s’agit aussi d’un temps nouveau. Un temps pour prendre en compte davantage les espérances de la nation qu’il porte. »

Impossible de dire si Mahammed Boun Abdallah Dionne sera ou non reconduit à la primature. Dans la foulée de l’ex-Premier ministre, le secrétaire général de la présidence, Maxime Jean Simon Ndiaye a indiqué que le prochain gouvernent serait annoncé rapidement

« Le chef de l’État vous informe qu’incessamment sera composée une nouvelle équipe constituée de femmes, d’hommes et de jeunes. Elle sera surtout marquée par le resserrement organique autour des priorités qu’il compte imprimer à ce quinquennat. »

Macky Sall s’est exprimé dans le salon musique du palais, uniquement devant les caméras de la télévision nationale. Il veut visiblement avoir une nouvelle équipe à ses côtés. « Maintenant je pense qu’il faudra réorganiser et poursuivre l’effort qui a été entamé mais je tenais à vous remercier. » En appliquant le protocole, cette période d’attente du gouvernement est aussi une manière pour le président Macky Sall, de réaffirmer son autorité.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.