[Exclusif] Rôle de la France au Rwanda: la lettre de Macron à la commission

Des soldats parachutistes français à l'aéroport de Kigali, le 14 août 1994.
© SRA ANDY DUNAWAY [Public domain]

RFI, en exclusivité avec le journal Le Monde, publie la lettre de mission adressée à l'historien français Vincent Duclert, président de la commission chargée par le chef de l'État, Emmanuel Macron, de faire la lumière sur le rôle de Paris durant le génocide au Rwanda.

Vingt-cinq ans après le génocide au Rwanda, le président français Emmanuel Macron a nommé vendredi 5 avril une commission d'experts et d'historiens. Ils sont chargés d'examiner les archives françaises pour établir le rôle précis de la France au Rwanda entre 1990 et 1994.

Début avril, plus de 280 universitaires, enseignants et intellectuels avaient signé une pétition pour dénoncer la composition de la future commission.

L'historien français Vincent Duclert, inspecteur de l'Éducation nationale, spécialiste de l'enseignement des génocides, va présider cette commission. Il a confié à RFI la lettre que lui a adressée l'Élysée, signée de la main d'Emmanuel Macron.

« Je souhaite que ce 25e anniversaire marque une véritable rupture dans la manière dont la France appréhende et enseigne le génocide des Tutsi, tournée vers une meilleure prise en compte de la douleur des victimes et des aspirations des rescapés », écrit notamment le président français, qui demande à la commission mise en place « d'offrir un regard critique d'historien sur les sources consultées ». Dans cet objectif, les membres de la commission bénéficieront « à titre exceptionnel, personnel et confidentiel, d'une procédure d'habilitation d'accès et de consultation de l'ensemble des fonds d'archives français concernant le Rwanda, entre 1990 et 1994 », précise Emmanuel Macron.

Vincent Duclert était l'invité d'Arnaud Pontus à 7h50 (heure de Paris) ce lundi sur RFI

► À lire aussi : Génocide au Rwanda: des historiens pour se pencher sur le rôle de la France

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.