Crash du 737 MAX d'Ethiopian Airlines: hommage aux disparus de l'ONU et d'ONG

Anabelle Tayob devant la photo de son mari lors de la cérémonie d'hommage organisée pour les membres de l'ONU de d'ONG tués dans le crash.
© REUTERS/Tiksa Negeri

Un mois après le crash du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines qui avait fait 157 victimes le 10 mars dernier, le difficile deuil se poursuit pour les familles. Dernièrement, différentes ambassades ont organisé des cérémonies de recueillement pour les familles qui ont fait le déplacement en Ethiopie. Mercredi 10 avril, un hommage a été rendu aux nombreux personnels de l'ONU et des ONG qui ont perdu la vie dans le drame.

«La personne pour qui je viens de rédiger mes condoléances est de l'organisation pour laquelle je travaillais, Care international. C'est une personne que l'on perd mais cela va affecter de nombreuses communautés par cette perte d'une professionnelle compétente.»

[Reportage] Cérémonie en hommage aux victimes du crash
10-04-2019 - Par Vincent Dublange

Sur le plan de l'enquête, le travail pourrait encore prendre six mois à un an. Un rapport préliminaire a toutefois été présenté la semaine dernière, jeudi. Il exonère à ce stade une erreur de pilotage et pointe plutôt le doigt en direction du constructeur Boeing.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.