Republier
RDC

RDC: Gentiny Ngobila Mbaka élu gouverneur de Kinshasa, malgré les controverses

Le quartier Victoire à Kinshasa, le 11 janvier 2019. (Photo d'illustration)
© John Wessels/Bloomberg via Getty Images

Le nouveau gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a été élu hier par les députés provinciaux après une campagne très mouvementée. Le remplaçant d’André Kimbuta Yamvu est un homme d’affaires et en même temps un passionné des sports. Sa candidature avait fait l’objet d’une controverse.

« Heureusement, Dieu m’a défendu ! » C’est la première déclaration de Gentiny Ngobila Mbaka, joint par RFI juste après son élection à la tête de la capitale. À 55 ans, père de six enfants, le nouveau numéro 1 de la ville de Kinshasa revient de loin.

Précédemment commissaire spécial nommé pour la province du Maï-Ndombe avant d’être élu gouverneur de la même entité, Gentiny Ngobila Mbaka a fait l’objet d’une grande suspicion à cause des événements qui ont endeuillé, au mois de décembre 2019, le territoire de Yumbi… Dans ses rapports, la Monusco parle de plus de 500 morts, de nombreux disparus et des milliers de déplacés. Et, selon les ONG et des religieux sur place à Yumbi, Gentiny Ngobila aurait eu une responsabilité dans ces événements.

Récemment, des responsables de l’UDPS de Maï-Ndombe ont même exigé sa démission. Pour sa défense, l’homme parle de « manipulations des ennemis » qui n’auraient pas voulu le voir accéder à direction de la ville de Kinshasa.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.