Claudia Sassou-Nguesso n’attaque pas l’ONG qui l’accuse de détournement

Claudia Sassou-Nguesso (gauche), ici en 2012, est accusée de détournements de fonds par l’ONG Global Witness (photo d'illustration).
© Guy Gervais KITINA / AFP

Accusée, la semaine dernière, d’avoir détourné des fonds publics pour acheter un appartement de luxe à New York, la fille du président du Congo-Brazzaville n’entend pas donner de suites judiciaires à l’affaire, explique maître Simone Bernard-Dupré, une de ses avocates.

Nous avons l’habitude d’être attaqués, […] mais je pense que parfois il faut répondre par le mépris. On ne va pas attaquer pour ça, vous vous rendez compte du nombre de gens qu’on aurait attaqué ?

Simone Bernard-Dupré, avocate de Claudia Sassou Nguesso
17-04-2019 - Par Michel Arseneault

► Lire aussi : Claudia Sassou-Nguesso a-t-elle un appartement de luxe à New York ?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.