L’armée tchadienne attaquée par Boko Haram au nord-est de Maïduguri au Nigeria

Soldats dans la ville de Maïduguri en 2016 (photo d'illustration).
© REUTERS/Afolabi Sotunde

L’armée tchadienne a été attaquée mardi soir 16 avril par les éléments de Boko Haram au nord-est de Maïduguri où elle s’est déployée il y a quelques semaines pour soutenir les soldats nigérians, dans le cadre de force multinationale conjointe chargée de la lutte contre Boko Haram. Au cours des affrontements, deux soldats tchadiens ont été tués contre une cinquantaine de jihadistes.

Il y a quelques semaines, le commandement de la force multinationale conjointe a décidé de redéployer une partie des troupes tchadiennes sur les rives nigérianes du lac Tchad où les éléments de Boko Haram ont gagné du terrain à nouveau.

L’entrée des troupes tchadiennes au Nigeria avait été saluée par les populations le long de leur parcours. Depuis, il n’y a plus eu de nouvelle jusqu’à ce mercredi matin. Des nouvelles parvenant de Magorone, une localité située à une centaine de kilomètres au nord de Maïduguri, ont annoncé une attaque des positions tchadiennes par des éléments de Boko Haram. Ils étaient déterminés, mais nous avons tenu, a confié à RFI un officier sur place.

Il y a eu deux soldats tchadiens tués et douze autres blessés. 53 éléments de Boko Haram ont été tués et du matériel militaire dont un véhicule équipé de canon a été récupéré.

Ce mercredi, le chef d’état-major de l’armée tchadienne, le général Taher Erda, s’est rendu sur place pour encourager les soldats tchadiens et leurs frères d’armes nigérians.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.