RDC: la Lucha milite pour de meilleures et moins chères télécommunications

Smartphone, Niarobi (illustration).
© Simon Maina/AFP

En RDC, les militants de la Lucha revendiquent actuellement «avoir accès à des services téléphoniques de qualité pour un coût raisonnable». Neuf d'entre eux ont été arrêtés vendredi à Butembo, avant d'être déférés au parquet dans la nuit de vendredi à samedi. Ils avaient manifesté devant Orange à Bukavu. Vendredi, c'était devant Vodacom que le sit-in était prévu, avant d'être suspendu à cause du deuil du naufrage survenu sur le lac Kivu. Ce vendredi, des militatns étaient tout de même à Kindu devant Airtel. Et à Butembo, un sit-in aura donc duré près d'une semaine devant les locaux d'Airtel, avant ces arrestations.

RFI a joint Steward Muhindo, militant de la Lucha, contacté à Butembo.

Steward Muhindo: «depuis deux semaines, la Lucha est engagée dans une campagne contre les mauvaises connexions et leur prix excessif»
21-04-2019 - Par Sébastien Duhamel

Contacté par téléphone, les reponsables de la police de Butembo confirment ces arrestations mais ils précisent avoir agi sur ordre du Parquet, à la suite d'une plainte déposée par l'opérateur Airtel - qui jugeait ses locaux «assiégés» - et que la procédure doit donc suivre son cours désormais. De son côté, la LUCHA annonce un autre sit-in, la semaine prochaine, dans la capitale

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.