Republier
RDC Rwanda

RDC: quinze corps retrouvés au Rwanda après le naufrage sur le lac Kivu

Des volontaires des Croix-Rouge de RDC et du Rwanda chargent les corps repêchés dans le lac Kivu, sur la plage de Gisenyi, le 20 avril 2019.
© ALEXIS HUGUET / AFP

Le naufrage survenu en début de semaine sur le lac Kivu a fait plus de cent disparus. Samedi 20 avril, des corps, portés par le courant, ont été repêchés à Gisenyi, localité rwandaise frontalière de la RDC.

Quinze corps de victimes du naufrage d’une pirogue motorisée sur le lac Kivu, dans l’est de la RDC, ont été retrouvés samedi côté Rwanda. C'est notamment la Croix-Rouge et la police marine rwandaise qui se sont attelées à récupérer les dépouilles.

Dyrckx Dushime, président de la Croix-Rouge rwandaise pour le district de Rubavu, était sur place. Il raconte cette opération.

Nous avons mobilisé cinq bateaux et nous avons commencé le travail très tôt le matin à 6h30 en collaboration avec la police marine côté rwandais. Au total, nous avons retrouvé quinze corps : treize femmes et deux hommes...

Dyrckx Dushime, président de la Croix-Rouge rwandaise pour le district de Rubavu
21-04-2019 - Par Sébastien Duhamel

Les autorités congolaises ont été prévenues dès la nuit de vendredi à samedi et la coopération s'est rapidement mise en place entre les autorités des deux pays, notamment pour rapatrier les dépouilles mortelles, comme l'explique le gouverneur par intérim du Nord-Kivu, Me Feller Lutaichirwa.

Nous avons été alertés dans la nuit (de vendredi à samedi) qu'il y avait des corps naufragés qui flottaient sur l'eau côté Rwanda...

Me Feller Lutaichirwa, président par intérim du Nord-Kivu
21-04-2019 - Par Sébastien Duhamel

Neuf corps ont donc d'ores et déjà été rapatriés et inhumés samedi à Goma. Ce qui porte à onze le nombre d'enterrements en deux jours, deux autres inhumations ayant déjà eu lieu vendredi.

Une centaine de personnes étaient portées disparues après le naufrage, mais le bilan du drame reste incertain car la liste officielle des passagers n'est pas fiable.

Les recherches vont se poursuivre ce dimanche. Le gouverneur par intérim précise par ailleurs que les équipes de la force navale congolaise, celle du Rwanda ainsi que les deux Croix-Rouge restent mobilisées. « Nous serons vigilants dans les prochains jours », a-t-il indiqué.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.