Deux morts, dont une Britannique, dans l’attaque d’un hôtel au nord du Nigeria

Kajuru, dans l'Etat de Kaduna, où a eu lieu l'attaque meurtrière d'un hôtel de luxe, vendredi 19 avril 2019.
© Google Maps

Deux personnes, dont une Britannique travaillant dans l'humanitaire, ont été tués par balle vendredi 19 avril, et quatre touristes enlevés par des hommes armés dans un hôtel du nord du Nigeria, a-t-on appris dimanche.

L’attaque de vendredi a visé le Kajuru Castle Resort, un hôtel de luxe aux allures de château fort dans une zone montagneuse à une soixantaine de kilomètres de la ville de Kaduna, au nord du Nigeria.

Plusieurs hommes armés auraient tenté de prendre d’assaut l’hôtel. Une Britannique et un Nigérian qui l’accompagnait ont été tués par balle, tandis que quatre touristes nigérians issus d’un groupe de treize personnes qui venaient d’arriver de Lagos, la capitale économique, ont été enlevés.

La victime britannique, Faye Mooney, était employée par l'ONG humanitaire internationale Mercy Corps qui a confirmé dimanche son décès.

Elle « a été abattue depuis une colline par les ravisseurs qui ont essayé d'entrer dans le château mais ont échoué », a précisé le porte-parole de l'État de Kaduna, Yakubu Sabo.

Dans la région de Kaduna et tout le nord-ouest du pays, les enlèvements contre rançons sont devenus monnaie courante. Et les attaques se sont multipliées sur la route menant vers la capitale Abuja.

(Avec AFP)

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.