Des pluies diluviennes font au moins 60 morts en Afrique du Sud

Les dégâts des inondations à Amanzimtoti près de Durban, le 24 avril 2019.
© Gavin Welsh via REUTERS

Des pluies torrentielles et des glissements de terrain ont fait au moins une soixantaine de morts à l’est de l’Afrique du Sud, dans la région de Durban, et un millier de déplacés. Les intempéries s’abattent sur le pays depuis ce week-end, provoquant de nombreuses inondations. Le président Cyril Ramaphosa est rentré d’urgence d’un déplacement au Caire pour se rendre sur place mercredi.

La zone côtière près de Durban a été touchée de plein fouet par les intempéries. Des maisons ont été avalées dans les coulées de boue et les éboulements de terrain, et des personnes se sont retrouvées prises au piège dans les débris.

Selon le gouvernement, le bilan humain pourrait s’aggraver ces prochains jours. Des renforts militaires ont été déployés sur la zone, et les secours s’organisent pour retrouver les disparus, mais les pluies qui continuent de tomber rendent leurs recherches difficiles.

Les autorités ont ouvert des centres d’hébergement pour accueillir les nombreux déplacés dans la région. Et constatant l’ampleur des dégâts sur place, le président Cyril Ramaphosa a promis de « mobiliser des moyens » pour aider les rescapés et les autorités locales.

Plus au sud, la région du Cap-Oriental a également été touchée, notamment la ville de Port St. Johns, où des centaines de personnes ont dû être évacuées.

Et le Mozambique, pays voisin déjà très durement touché par le cyclone Idai le mois dernier, s’apprête à voir arriver d’ici la fin de la semaine le cyclone Kenneth, qui menace pour l’instant les Comores. Une tempête tropicale moins puissante qu’Idai, mais qui pourrait provoquer des inondations dans le nord du pays, où les sols sont toujours gorgés d’eau.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.