Republier
Burkina Faso

Burkina Faso: le maire d’Arbinda inquiet après le meurtre de trois jeunes

La ville d'Arbinda, dans le nord du Burkina Faso.
© Google Maps

Au Burkina Faso, la population de la ville d'Arbinda, dans la province du Soum, au nord du pays, est encore sous le choc, après l'assassinat, mardi soir, de trois jeunes. Ils se trouvaient dans un bus en provenance de Dori. À 12 kilomètres d'Arbinda, des hommes armés ont arrêté le véhicule. Après avoir contrôlé l'identité des passagers, ils en ont fait descendre trois pour les tuer. Des sources sur place estiment que cet assassinat s'inscrit dans un cycle de violences intercommunautaires qui sévit depuis l'assassinat, au début du mois, d'un leader religieux de la commune d'Arbinda.

Il y a 43 villages dans la commune d’Arbinda et tous les 43 villages sont visés. Les biens sont pillés, les magasins sont vandalisés, les greniers sont brûlés.

Boureima Werem, maire d'Arbinda au Burkina Faso
26-04-2019 - Par Gaëlle Laleix

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.