Congo-B: l’opposition dévoile sa feuille de route avant la présidentielle de 2021

Pascal Tsaty Mabiala (g) et Guy-Brice Parfait Kolelas (d).
© Source : http://www.upads-ea.eu / MARCO LONGARI / AFP

L’opposition congolaise est sortie de son silence, jeudi 25 avril à Brazzaville, où elle a annoncé à ses militants et aux médias les principaux axes de sa feuille qui comporte des revendications devant conduire notamment à la tenue d’une élection présidentielle apaisée en 2021. Elle veut un dialogue avant cette échéance afin de trouver des réponses aux questions de l’unité nationale.

C’est Pascal Tsaty Mabiala, chef de l’opposition congolaise, entouré par dix autres leaders, dont Guy-Brice Parfait Kolélas, qui a dévoilé cette feuille de route qui comporte quatre principaux axes. Le premier porte sur la gouvernance électorale. L’opposition exige, entre autres, une refonte du fichier électoral, c’est-à-dire le nettoyage du corps électoral qui comporte des données erronées, selon elle.

Le deuxième axe concerne l’amélioration de sa communication interne. Il est question de renforcer la visibilité de l’opposition sur l’échiquier national et international. La résolution définitive, selon une approche inclusive de la crise du Pool, fait partie de l’axe 3 de cette feuille de route de l’opposition, également préoccupée par la crise économique et financière qui étrangle le pays.

Convaincu qu’il y a urgence à ce que la classe politique se parle, Pascal Tsaty Mabiala appelle au dialogue : « Il n’y a pas de raison qu’on ait peur du dialogue d’aujourd’hui. Mais, ce dialogue doit être fécond. Il faut qu’il apporte quelque chose. On n’ira pas à ce dialogue seulement pour nous embrasser ou légitimer je ne sais quoi. Mais, c’est pour aller poser les problèmes et avoir les esquisses de solutions. »

Pour le chef de l’opposition, il n’est pas trop tard pour bien faire.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.