Republier
Tchad Justice

Tchad: libération de douze activistes sur treize par souci d'«apaisement»

La police patrouille dans une rue de Ndjamena en juin 2015 (illustration).
© BRAHIM ADJI / AFP

Au Tchad, douze des treize activistes interpellés le 25 avril dernier ont été libérés hier lundi par le procureur de la République. Ils avaient décidé de braver l’interdiction d'une marche contre la pénurie du gaz et avaient été interpellés par la police. Mais, par souci d’apaisement, le procureur a décidé de mettre le dossier de côté, tout en maintenant un des activistes en détention.

Il y avait du monde ce lundi matin au parquet pour une audience qui a duré à peine un quart d’heure. À leur sortie des bureaux du procureur de la République, les activistes avaient le sourire.

Me Clarisse Nomaye explique que « le procureur nous a dit qu’il met le dossier de côté. Juridiquement, cela veut dire que le dossier n’est pas classé sans suite. Mais les raisons qu’il a évoquées c’est: au nom de l’apaisement de la société.

Parce que nous vivons dans un climat avec beaucoup de tension, et donc, au nom de l’ordre public, le procureur a décidé de mettre le dossier de côté et de libérer nos clients.

Il nous a rassurés : ce n’est pas un piège. Nous le prenons au mot. »

Avant de les laisser partir, le procureur a indiqué qu’à la demande de la police, il allait maintenir en détention un des manifestants, Tokama Keumaye. De sources policières, il a été dénoncé par une source anonyme pour appartenance à un mouvement rebelle.

à (re)lire: Confusion au Tchad sur le sort de onze personnes arrêtées après une manifestation

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.