Republier
Bénin France

Bénin: un Béninois et deux Français toujours portés disparus

Porte d'entrée du parc national de la Pendjari, au nord-ouest du Bénin.
© Wikimédia Commons CC BY-SA 3.0 Fawaz.tairou

Au Bénin, un guide touristique béninois et deux ressortissants français sont toujours portés disparus dans le nord du pays. Le groupe devait rentrer mercredi soir à son hôtel après une excursion dans le parc national de la Pendjari, situé à la frontière avec le Burkina Faso. Depuis, et à ce jour, samedi 4 mai, aucune nouvelle. D'après les autorités françaises, les recherches sont toujours en cours.

Les recherches se poursuivent dans le nord du Bénin. Elles s'étendent sur une vaste zone de 5 000 km2. D'importants moyens ont été mis à disposition. Un membre de l'ONG qui gère le parc parle d'une centaine de personnes mobilisées, deux avions ainsi qu'une quinzaine de véhicules. Ces recherches sont menées par les forces de sécurité béninoises, en étroite relation avec les autorités françaises.

Il y a très peu d'informations sur les circonstances précises de cette disparition. Ce que l’on sait, c'est que le groupe était attendu, mercredi soir, à son hôtel, le Pendjari Lodge, après une excursion dans le nord-est du parc de la Pendjari.

Depuis cette date, les deux touristes français et leur guide béninois n'ont pas donné signe de vie. Ils ont été vus, pour la dernière fois, à bord d'un véhicule blanc de marque Toyota qui a été retrouvé vide, ce samedi, selon les informations d'une source militaire béninoise. Aucune trace cependant des trois disparus. Un appel à témoins a donc été lancé.

De sources concordantes, un corps en état de décomposition, impossible à identifier, a été découvert dans le parc. L'information a été confirmée par les autorités béninoises, mais pour Cotonou, cette macabre découverte ne permet pas, à ce stade, de tirer de conclusions sur le sort des trois disparus.

« On est face à quelque chose qu'on ne comprend pas », explique une de ces sources, tout en appelant à la prudence et à ne pas faire de lien trop hâtif entre cette macabre découverte et ces disparitions.

Du côté du ministère français des Affaires étrangères, on se refuse - pour l'instant - à parler d'un enlèvement même si, reconnait un responsable du service presse, cette disparition est « inquiétante ».

Le parc de Pendjari se situe effectivement à la frontière avec le Burkina Faso. Le pays a lancé, mi-mars, une vaste opération anti-terroriste dans la partie Est de son territoire et avait, à cette occasion, informé les pays frontaliers du risque de voir de présumés jihadistes se replier sur leurs territoires.

APPEL À TÉMOINS

L'ONG en charge de la gestion du parc de Pendjari met à la disposition d'éventuels témoins plusieurs numéros de téléphone. Si vous avez des informations au sujet de cette disparition, veuillez contacter :

Erik +46 70 362 75 75

James + 254 720 225001

Angelo + 229 97 77 7055

À  lire aussi : Réunion sur la sécurité au Burkina: empêcher les terroristes de «s'incruster »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.