Révision constitutionnelle au Sénégal: rejet de la motion de l'opposition

Ouverture de la séance parlementaire samedi 4 mai à Dakar.
© RFI/Guillaume Thibault

Deux mois après la réélection du président Macky Sall, les députés sénégalais ont commencé ce samedi à examiner le projet de révision de la Constitution devant mener à la suppression du poste de Premier ministre. L’opposition a tenté de faire reporter cette session parlementaire, mais ce recours a été rejeté par la majorité.

Je demande que ce débat soit ajourné

Rejet de la motion de l'opposition
04-05-2019 - Par Guillaume Thibault

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.