Republier
Mauritanie

Mauritanie: les dépôts des candidatures pour la présidentielle se poursuivent

Les Mauritaniens sont appelés à choisir leur président le 22 juin prochain (ici législatives et locales de septembre 2018 à Nouakchott)
© AHMED OULD MOHAMED OULD ELHADJ / AFP

Les Mauritaniens se rendront aux urnes le 22 juin prochain pour se choisir un nouveau président de la République. Le délai dépôt des candidatures s’achèvera le 8 mai à minuit. Le Conseil constitutionnel a reçu 4 dossiers de candidatures sur 5.

Le premier à avoir rempli de cette formalité est le général Ghazouani, le candidat du pouvoir, présenté comme le dauphin du président Aziz. L’ancien chef d’état-major, général des armées et ex-ministre de la Défense, est aussi soutenu par les partis de la majorité.

L’ancien Premier ministre Sidi Mohamed Boubacar est le deuxième candidat enregistré par le Conseil constitutionnel. Il se présente en tant que candidat indépendant, tout en ayant fédéré autour de lui des chefs de tribus et plusieurs formations politiques dont les islamistes de Tawassoul, première force de l’opposition parlementaire.

Ensuite figure le parlementaire Biram Dah Abeid, militant anti-esclavagiste porté par la coalition IRA-Sawab, le parti des nationalistes arabes.

Autre candidature déposée : celle de Mohamed Ould Maouloud, soutenu la Coalition des forces du changement démocratique guidée par le Rassemblement des forces démocratiques d’Ahmed Ould Dadah, le RFD.

Un autre candidat investi par l’alliance vivre ensemble, Kane Hamidou Baba, n’a pas encore déposé sa candidature. Ce sera pour bientôt selon ses partisans.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.