Le Ghana devient le premier producteur d'or du continent africain

Une mine d'or dans le district de Tarkwa-Nsuaem, dans le centre du Ghana, en 2014.
© Juliane Kippenberg/Human Rights Watch

En 2018, le Ghana est devenu le premier producteur d'or en Afrique. Selon les chiffres divulgués par la Banque mondiale, il détrône l'Afrique du Sud, tombée à la troisième place continentale.

158 tonnes sont sorties des mines d'or ghanéennes en 2018. Une hausse de 15% par rapport à l'année précédente qui permet à l'ancienne Gold Coast de ravir à l'Afrique du Sud la première place du continent.

Depuis plusieurs années, les « golden boys ghanéens » multiplient les projets et les découvertes substantielles. Le Ghana a ainsi renoué avec les volumes importants des années 1980, largement au-dessus des quatre millions d'onces commercialisés.

Paradoxe, si le Ghana rafle la première place à l'Afrique du Sud, ce sont pourtant des compagnies sud-africaines, comme Gold Field et Anglogold qui sont les plus actives sur son territoire, devant les Américains et les Canadiens.

Le sous-sol ghanéen n’a pas encore livré tout son potentiel

La réussite du secteur aurifère tient aussi à une réorganisation complète ces dernières années et à un meilleur contrôle des opérateurs. De nombreux mineurs illégaux, venus de Chine et de Russie notamment, ont dû cesser leurs activités ces dernières années.

Le sous-sol ghanéen ne semble pas avoir encore livré tout son potentiel, contrairement à l'Afrique du Sud dont le secteur aurifère est en plein déclin. Les filons s'épuisent, obligeant les opérateurs à creuser de plus en plus profondément. L'Afrique du Sud pourrait ne plus produire d'or d'ici dix à quinze ans, selon certaines estimations.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.