[Reportage] Au Kenya, le souvenir traumatisant de la rupture du barrage de Solai

La rupture du barrage Patel, dans la ville de Solai, a provoqué l'écoulement meurtrier d'eaux boueuses, emportant de nombreuses maisons et leurs habitants au Kenya.
© REUTERS/Thomas Mukoya

Il y a un an, après de fortes pluies, un barrage appartenant à une exploitation agricole cédait, rayant de la carte le village kényan de Solai. La tragédie d’ampleur nationale avait fait 48 morts. Alors que le pays est de nouveau en saison des pluies, RFI s’est rendue sur place. Un an après, le traumatisme est encore bien présent chez les habitants.

Je me suis réveillé en sursaut et j’ai été emporté. J’ai réussi à nager pour m’écarter du torrent. Mais trois personnes sont mortes à côté de moi. J’y repense chaque jour. Maintenant, quand il pleut, je me rappelle cette nuit-là et je suis sur mes gardes.

Le traumatisme de la destruction de Solai
12-05-2019 - Par Sébastien Nemeth

À lire aussi : [Reportage] Kenya: la rupture d'un barrage fait des dizaines de morts

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.