Éthiopie: un dîner à 173000 dollars le couvert pour embellir la capitale

Les fonds récoltés grâce au dîner doivent permettre de redorer l'image d'Addis-Abeba.
© ©GettyImages

Le populaire Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a accueilli, dimanche soir 19 mai, deux cents convives au palais Ménélik d’Addis-Abeba pour un dîner de charité dont les bénéfices doivent être versés au projet d’embellissement et de développement de la capitale éthiopienne.

La bouchée était chère mais c’était pour la bonne cause. Les invités d’Abiy Ahmed ont dû débourser 173 000 dollars par personne pour pouvoir visiter le palais, dîner à la table du Premier ministre éthiopien ou encore se faire prendre en photo avec lui.

Tous les convives, pour la plupart des hommes d’affaires et des représentants d’organisations internationales, auront aussi leur nom gravé le long des rivières d’Addis-Abeba.

Car l’objectif est là. Les fonds récoltés durant ce dîner seront reversés au « Beautifying Sheger Project ». Cette initiative lancée par Abiy Ahmed vise à améliorer l’image de la ville et booster son activité, notamment son tourisme urbain.

Elle comprend notamment un réaménagement complet des 56 km de rivière traversant la capitale, la construction d’infrastructures pour empêcher les inondations, des espaces publics, des parcs, des pistes cyclables, des zones piétonnes, etc.

Le gouvernement veut ainsi attirer les touristes, créer des emplois autour du chantier et stimuler l’économie des professionnels liés à ce projet chiffré à plus d’un milliard de dollars.

Le dîner de prestige est l’exemple le plus parlant d’une série de collectes d’argent durant lesquelles Abiy Ahmed a joué au maximum sur sa notoriété. Il y a neuf mois, il a créé un fonds pour la diaspora qui a déjà rapporté 4 millions de dollars. La semaine dernière, le Premier ministre a aussi annoncé la collecte de 25 millions versés par des banques, agences onusiennes et même gouvernements.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.